galerie_phase_2_vue_b_04_af519

 

Au printemps 2015, Fabernovel m’a contacté pour travailler sur un projet ambitieux : la réponse à l’appel à projets réinventer.paris sur la parcelle Paris rive gauche.

Une équipe exceptionnelle était déjà constituée : l’agence XTU – architectes (avec MU), BPD Marignan – promoteur mandataire, SNI – investisseur, Oasiis – BET environnement, Symbio2 et Algosource – concepteur de la biofaçade algale et enfin Fabernovel et LBMG pour l’innovation. La Paillasse rejoindra l’équipe par la suite.

Encore en cours de conception, je découvre un projet passionnant. Recherche, logement, travail, ces bâtiments hybrides présentent des porosités intelligentes entre les fonctions de la ville, tout en proposant un geste architectural fort. Le projet « In Vivo » intègre par ailleurs une innovation majeure pour l’agriculture urbaine : une biofaçade, sorte de seconde peau productrice de biomasse à partir de la culture d’algues. Vous pouvez voir quelques images ici.

A cet instant il est légitime de se demander ce que je viens faire la dedans, au milieu de spécialistes du bâtiment parfaitement qualifiés et compétents.

La réponse est simple : compétition. Il reste une barrière à franchir entre l’ouvrage théorique et sa réalisation : la sélection d’un concours international, avec plus de 40 participants prestigieux par site. La qualité intrinsèque du bâtiment ne suffit plus, il faut mettre en récit l’innovation et s’assurer de la cohérence de la réponse complète. En somme, il faut raconter l’histoire de l’ouvrage en collaboration avec tous les acteurs du projet, de manière à faire de la légitimité de sa construction une évidence.

Aujourd’hui, « In Vivo » est lauréat, et si ma participation reste minime eu égard à l’ampleur du projet, je suis heureux d’y avoir participé et prêt à recommencer ! =)