GoogleTourism, antéguide touristique

Tout a commencé au Vietnam. Nous sommes en 2018, je vis à Saïgon, et Google Maps est un allié incontournable. En tant que nouvel arrivant, je navigue aux avis. Impuissant face au foisonnement de restaurants, de lieux inconnus et de destinations possibles, le voyageur déraciné a tôt fait de s’en remettre au nombre d’étoiles et aux innombrables commentaires. C’est au milieu de cette “littérature” collective que je découvre les traductions automatiques des avis Google Maps.

Au cours du séjour, ces morceaux traduits de commentaires laissés en vietnamien n’ont pas cessé de m’interpeller. Beaux, drôles ou absurdes ils ont égayé les six mois passés sur place et peut-être transformé ma manière d’appréhender la ville. Sans avoir accès à la langue locale, j’en saisissais certains caractères à travers la traduction. Partout dans la maladresse de Google effleure une intuition de la langue.

Les traducteurs numériques, bien que prodigieux, restent largement imparfaits. C’est dans cette lacune que naissent des monceaux de langue nouvelle. Pour le dire autrement, nous traversons peut-être l’époque bénie – et éphémère – de la mauvaise traduction automatique. Pour chaque duo de langues, il existe désormais un territoire infini de langage intermédiaire, de traduction programmée potentielle.  

Pour faire découvrir et circuler ces textes courts, j’ai créé un compte Instagram (évidement), sur lequel je poste un commentaire par jour accompagné d’un photo du lieu. Ce chapelet de récits empruntés est pensé comme un guide touristique inutile. Il propose une déambulation dans un monde ni tout à fait réel, ni tout à fait fantasmé. 


Suivre Googletourism


 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Toutes les occasions sont bonnes. #pagode #saigon #jade #nouvelanlunaire #nouvelanlunaire #nouvelanlunaire #vietnam #traduction #poesie

Une publication partagée par GoogleTourism© (@googletourism) le

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

🇻🇳 Les amoureux ponctuels ! #amoureux #Vietnam #saigon

Une publication partagée par GoogleTourism© (@googletourism) le

Commenter